Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Grand | Page d'accueil | Courmaline »

10/06/2007

Sens le commentaire...

 
 
 
f15a5feed0b3e8833599000b92f35b36.jpg
 
 
 
 
2ba8c256a0a45d70e0a25fdcc5ff4f6d.jpg
 
 


 
 
e918dada6f2428a32623648605504feb.jpg
9d8f08107cf24e758e8bdc6411d44e5b.jpg
 
 
 
  
  
 
4587477cbd936ca507a3bf8a30ba53a4.jpg2a5a4d164f905cf8bbd165898a67a30b.jpg48cef999a374dc6cdbbfd78048e968e8.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commentaires

Un forum/carrefour pour les écrivains paumés, les écrivains énervés, les poètes libres, las slameurs authentiques, les scribouillard de l'impossible, les galériens des mots:

http://andyverol.asianfreeforum.com/index.htm

Écrit par : Andy Verol | 10/06/2007

Bonjour, Andy...

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/06/2007

C'est Giacometti ?

Écrit par : joruri | 11/06/2007

Non, il s'agit d'un artiste contemporain du Burkina Faso ou du pays Dogon, je ne sais plus. Nous avons découvert un jour une passionnée d'Afrique dans l'arrière pays provençal, et nous avons aimé. C'était il y a dix ans.

J'ai vu d'autre pièces de lui par hasard à Lyon il y a deux semaines. Ainsi, je pourrai demander des détails, à l'occas., à une personne qui le connaît directement.

J'ai eu envie soudain hier d'observer ce dialogue... et de vous le faire partager sous un angle.

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/06/2007

C'est un peu angoissant, non ?

Écrit par : Ezrah Wyden | 11/06/2007

Pouquoi ? J'aime beaucoup ces expressions du corps que l'on ne fait que deviner, d'autant mieux que la surface est dure et devrait s'incliner... tandis qu'un corps entier parle d'autres échelles.

Juste ce qu'il faut d'angoisse, vous savez (méfiez-vous, car je suis du genre à hurler pendant les films et à enfoncer les ongles dans le gras de la main),

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/06/2007

Vous êtes du genre spectaculaire... ;)

Non, je voyais ces deux êtres un peu éloigné, bloqués à la base. l'un le bras tendu en "appel", l'autre figé le regard tourné ailleurs. Un être en attente, et en solitude; un autre indifférent à la main tendue... Question de ressenti. Une impression d'incommunicabilité.

Écrit par : Ezrah Wyden | 11/06/2007

Solitude, ou sollicitude ?
J'ai surtout vu le côté comique.

C'est toujours pareil, il s'agit de savoir qui fait quoi, qui a dit qui - ne pas se confondre non plus avec des vrais - tels que ceux que vous décrivez, qui doivent sûrement exister.

J'ai au contraire (mais vous savez combien j'apprécie de confier mes "séries" de photos à mon serveur, pour la mise en page...) senti que l'on se disait simplement : "ça marche !"...

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/06/2007

On dirait des ombres projetées - une vue satellite avec soleil rasant en quelque sorte.
Une autre perspective...

Écrit par : Dharma Shishya | 11/06/2007

Oui... une autre perspective - en somme.

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/06/2007