Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Beau... | Page d'accueil | Panino Pianino (11) »

06/09/2007

Le fil à mémoire...

 

5dca9518877964faf33178ca0ccaf9ea.jpg

 

 

 

Commentaires

Pour les textes je suis une inconditionnelle, libérée sous conditions, mais les photos sont-elles de toi , En tous cas j'aime. Bises.

Écrit par : ariaga | 06/09/2007

Ariaga > j'ai l'impression que je risque de laisser des empreintes de doigt avec cette encre que tu me portes... mais si volontiers.

Le besoin entendu de les chercher, et puis de les trouver, et puis surtout de les adapter... - oui, mais non, elles ne sont pas de moi. Je ne demande pas mieux que d'en donner l'adresse (celle d'un très joli magasin) par mail.

Je me sentais si mûre ce matin pour aborder (travailler) la question de l'argent doublé de la reconnaissance, du corps, de l'immanente transcendance... tout ça ensemble ! D'une certaine puissance aussi ?

Je t'embrasse fort,

Écrit par : Marie Gabrielle | 06/09/2007

Très beau!

Retour progressif, lent et douloureux. Disparition d'un être cher.
Je serai en France lundi prochain,

Je t'embrasse,
Bona

Écrit par : Bona | 07/09/2007

La force ici : une tension qui maintient la torsion à la même distance du centre de l'hélice. Métaphore de l'écriture, tout le ressort et le ressorti vient de là, à condition de tenir, parfois au delà des plausibles. Indicible patience d'un seul tenant... Comprendre cela sans jauger...
Amitié.

Écrit par : Mth P | 09/09/2007

Mth P > vous êtes si variable... et pourtant si fidèle ! Si solide onirique, et pourtant - aussi réelle... C'est étrange, et j'apprécie beaucoup votre présence à mes côtés, et mets vos mots d'abord... où ça ? Je l'ignorais.

Écrit par : Marie Gabrielle | 10/09/2007

Bona > j'ai bientôt un peu de temps libre de ligne... à nous entendre à propos des sujets que je contais aborder avec toi par mail ces jours-ci, tandis qu'il s'agissait, sans doute... de la semaine prochaine.
J'ai adoré lire ton livre d'une traite, et il sera précieux à d'autres, je n'en doute pas...
A mardi au plus tard.

Écrit par : Marie Gabrielle | 13/09/2007