Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Loge d'ubiquité... | Page d'accueil | Marie... »

25/01/2008

L'Annonciation, ce fait non avéré.

 

a60439cc1e68ab4662eeb0c12b28d894.jpg

 

 

Commentaires

Avéré ou pas, ce fait a été inspirateur de chefs d'oeuvre.

Écrit par : passant | 25/01/2008

Un nouvel article sur les ovnis du 3ème reich, et demain les pyaramides et les extra-terrestres.

Écrit par : Denis Chabert | 25/01/2008

Fra Angelico la teinte d'une douceur divine...

Écrit par : cailllou | 27/01/2008

Passant et caillou > merci de vos aides autant complémentaires. J'étais prise par le temps qui s'accorde à l'impossibilité de dire un tout sans risquer de briser son silence, n'est-ce pas ?

Passant > ...

Denis Chabert > Mes enfants me charrient avec les extraterrestres, parce que je leur dis souvent que j'attendrai (avec impatience) tous les véhicules du "relai pour aller vers demain"...

A ce propos de l'Egypte, j'ai appris récemment que Cléopâtre aurait été assassinée ? (Octave). Ce qui n'est pas du tout pour me déplaire. Le suicide ne valait pas...

caillou > Je me suis rendu compte d'une omission, mais ce tableau devant lequel j'étais restée plantée 20' à 18 ans m'empêcha de revenir ici pour le signer...

A+ tard... dans la mare... où tant de rimes - en art...

Écrit par : Marie-Gabrielle | 28/01/2008

Merci de ton envoi, amie!
Ces jours-ci, je ne sens plus mon corps, fatigué, très fatigué. Je me sentirai mieux dans quelques semaines, I hope so. Tes mots, dans ce beau livre, me seront d'une compagnie douce et heureuse!
Prends bien soin de tes anges,

Bona

Écrit par : Bona | 29/01/2008

Bona > Moi aussi, Bona... je me dis tirée par mon cheval, et ne veux pas savoir depuis quand. Il me faut espérer que mes absences soient entendues, comme le seraient aussi les tiennes, Bona. Mais je me sens soudain l'envie de dire une somme de bêtises... et ta compagnie me fait heureusement rire.

Un merveilleux courage, Bona.

Écrit par : Marie-Gabrielle | 29/01/2008