Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Retour du clandestin | Page d'accueil | J'adore... mon ami Xybê... et son travail... me plait ! »

30/01/2007

Mes deux voir...

medium_102_0036.3.jpg
 

 

 

 

Tout doucement, je laisse un blog se refermer : mien.

J'ai beaucoup de travail à faire ailleurs - dans un ailleurs...

Je ne répondrai pas aux commentaires et communiquerai par mail, le temps de revenir, un jour lointain.

Je pense à tous mes compagnons - d'une Sphère !

A bientôt ?

Marie

Commentaires

Divertissant voyage hors de l'espace infini, pascalienne mg ...and co !

Écrit par : Andre | 31/01/2007

J'espère que le coffret se referme sans pour cela se sceller

Écrit par : pessoa | 31/01/2007

Un monde qui finit, un autre qui commence...
Toujours un grand plaisir, M-G!

Écrit par : Christophe | 03/02/2007

Laisser-le en ligne... il a des choses à découvrir...

Bien à Vous...

@)>-->--->---

Écrit par : Nebo | 06/02/2007

C'est dingue, on dirait que la photo a changé de coté ! Elle n'était pas à droite avant ? (sans aucune allusion électorale, je ne suis pas balourd à ce point..)

Écrit par : joruri | 08/02/2007

A vous tous > Bonjour !

J'aimerais aujourd'hui disposer les comm. en fleur... pétales en arrondi, carte éventail ?

Regard qui se concentre, oreille tendue, un objet se diffracte... mais je ne puis, que dans l'idée ?

Alors... oui, je n'ai pas fermé, mais la vie de mon blog s'émancipe en précisant son mode existant.


Andre > vous me faites si doucement (et gentiment) sourire... puisqu'effectivement, il me semble sans pouvoir me l'expliquer, qu'il est deux façons de penser (délimiter "ma pensée").

Soit : premièrement rejoindre "mon segment" (le présent du don, comme filament...) de l'extérieur, comme deux cymbales : les infinis se rapprochant de la rencontre, d'un centre sphérique où appliquer les mains...

Soit : deuxièmement partir de mon (ventre ?) "centre" (intérieur), et m'en écarter, comme j'aurais ouvert des volets, écarté des barreaux - au jour qui se lève.

Je vous remercie donc sincèrement pour ce dessein-dessin d'une étoile filante - qui m'aura chaperonnée, durant ce dernier temps de l'errance... aidant à revenir - rêveuse ?


Pessoa > je retiens l'espérance, à l'envers de mes yeux, sous une paupière hydratée...


Christophe > j'aime toujours, à vous lire - ressentir le transport d'une volonté qui me fait de bien - surprise encore de me laisser doucement épouser par un regard autre - prêtant mon attention pour entendre...

Merci d'offrir ici - non pas de venir chercher sur la rive... mais la confiance.


Nebo > oui, Nebo, des choses, et des découvertes... comme votre création personnelle, qui me redonne l'espoir de n'avoir pas fait fausse route...


Joruri > Non, pas dingue, même si, effectivement, je n'ai pas ici passé l'arme à gauche (un bon bloggeur, tout comme "un bon Indien...", n'est PAS un bloggeur-mort ! si ?).

D'autant que cette position centrale... "mortelle" - n'habitait pas vraiment la page. Par ailleurs et pour ne rien vous cacher, je suis si heureuse de ne plus aujourd'hui faire... ma propre couverture ! Merci de votre passage régulier, et de votre présence, Joruri.

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/02/2007