Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Maturité | Page d'accueil | Sexe »

19/06/2007

Bonnes vacances !

 

 

 ...

 

Absente pour deux mois...

 

De retour pour "le premier neuf"...

 

Je vous salue... 

 

... 

 

 

Commentaires

Bonjour... en fait, je serai présente jusqu'au premier juillet.

Ensuite, tout sera très aléatoire, mais en tout cas pas de nouvelle note d'ici à Septembre...

Je suis encore trop contrainte, et vous remercie donc de la force que vous communiquez, à moi aussi.

Bonnes vacances... et un peu de mon blog...

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

Il y a une phrase de Duras je crois qui me saute au cerveau à chaque fois que j'entends le mot vacances "Il n'y a pas de vacances à l'amour"
Allez savoir pourquoi...
A bientôt mg.

Écrit par : . | 19/06/2007

Bonjour, Point... eh oui, je suis encore là... et vous entends bien profitant de la fraîcheur matinale que vous savez apporter aussi dans vos mots.

A un autre bout... je garde moi le souvenir, petite - d'un 45 tours italien, qui m'a marquée mais un peu autrement, et qui disait :

"Senza fine, tu trascini la nostra vita... senza un'attimo di respiro - per sognare, per potere ricordare... cio' che abbiamo già vissuto..." (sans fin, tu tires notre vie sans un instant pour respirer ni se rappeler ce que nous avons déjà vécu...).

A l'adresse d'un homme - bien sûr, dans la chanson - et de la vie, sans un doute ?

Difficile à trouver - ce juste-milieu moteur entre effort décidé et contrainte subie, solitude à assumer ou partage apprécié... non ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

C'est l'élan qui trouve. Se ramasser longuement pour le bond est parfois nécessaire.

Écrit par : . | 19/06/2007

L'élan...

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

Il n'empêche... à propos de cet amour, de Marguerite... le croyez-vous durable à ce point ? Je veux dire aussi précieux et pollué que l'air que nous respirons ?

La question se pose inexorable... mais pas EN DEHORS DE NOUS... n'est-ce pas ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

2 mois d evacances ??? toi tu est à l'éducation nationale… en tout cas qu'elles soient excellentes…

Écrit par : yoyostereo™ | 19/06/2007

Huuuum... hon !

Pas vraiment deux mois de vacances, mais j'éviterai la liste, car je n'ai plus de sels.

Merci pour le brin... d'humouououour !

Oui, elles le seront sûrement dès que j'en aurai décidé...

A+,

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

Margueritte!... elle était délicieuse de le savoir à ce point.

Écrit par : . | 19/06/2007

Oui, pardon. Je suis en dessous de tout...

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

En attendant : Pour garder un peu de vous et de ce beau verbe qui vous habite, j'ai vos livres. Au moins... en attendant.
Bonnes vacances Miss Ripley ;)

Écrit par : Ezrah | 19/06/2007

Merci, Ezrah... j'avais justement un gros coup de blues et l'impression d'avoir commis bien sûr trop d'erreurs... alors (je veux dire : l'égoïsme - et l'indifférence ?).

Merci pour le petit nom qui me convient très bien... et renforce.

Bises, Wyden...

Écrit par : Marie Gabrielle | 19/06/2007

Ci-git mon jour... c'est l'heure pour moi de vous quitter : ceux qui passeront par ici ou par là, vous...

Je suis si heureuse de déplacer cette vieille masse osseuse autour de la planète - un peu !

Apprécier pleinement ceux qui m'entourent pour ce qu'ils sont, de près... de loin - et encore vous...

Je vous salue, le plus instinctivement, y ajoutant distinctement l'expression de tout mon amour.

A bientôt...

Écrit par : Marie Gabrielle | 03/07/2007