Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Croisade | Page d'accueil | Exergue... »

18/06/2007

Poème en plomb

 

Monde de la matière ou de la relation...

 

Tenter de mentir à l'enfer en disant que tout y est rond ?

Préférer ton binocle de verre à ma lunette de carton ?

Penser à amuser la Terre plutôt que lire ce poème en plomb ?

Exister en un centre de pierre au creux de la rivière en coeur à ce colimaçon ?

 

Où nous réciterions des vers en adieu fait à cette orchestration...

 

 

 

Commentaires

Comme vous savez bien ciseler les matières denses ! Pensées. Amitiés.

Écrit par : Ezrah | 18/06/2007

Merci Ezrah... je crois que j'avais ici besoin de compagnie.
Ne s'agirait-il pas plutôt de pâtes et de chapelets - d'un sujet risqué de manière induite ?

Vous m'effrayez un peu en modifiant le mode de mes perceptions (peut-être sans vous en rendre compte ?).
Ainsi ce gant, ce bas et le fossile de l'arbre... DANS la chanson ?

L'appétit qui vient en mangeant,

Écrit par : Marie Gabrielle | 18/06/2007

"Tenter de menir à l'enfer..."
cela m'est proche, très proche. Une résonance heureuse!
Merci M.G.

Écrit par : Bona | 18/06/2007

Vous paraissez effectivement ému, comme par un spectacle de la Nature, même si j'ai pu un instant croire à plus inquiétant...
(ouf ?).

Écrit par : Marie Gabrielle | 18/06/2007

je suis tenté de dire que tout est rond
en parlant vrai et d'oublier que angles
et sommets font inutiles…
laissons une chance à l'enfer
il finira bien par aimer les courbes

Écrit par : yoyostereo™ | 18/06/2007

de la phrase infinie... d'une phase infime ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 18/06/2007