Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Floralies des fixations... | Page d'accueil | Lieu de bord... »

09/07/2007

Taguée par Riddims...

Devoir de vacance...

"Cette chose que l'on ne saît pas encore de moi

qui se figure par sept points nommés

s'affiche ici en ce jour saint de l'année 2007..."

 

1/7 Une cible à deux mils m'exciterait bien...

2/7 Je m'envoie en l'air avec les mots, en militant pour une mystique sexuelle et non pour la mystifification du sexe... 

3/7 Je pense que c'est à chacun de sauver le monde, et pas qu'à moi.

4/7 Pour moi... l'écriture est une nourriture, tandis que la lecture s'attache à la jeunesse.

5/7 Je voudrais savoir pourquoi je ne renie pas la fidélité comme idéal romantique...

6/7 Je n'aime pas les grands menteurs qui sont les enfants vicieux de l'existence.

7/7 Je n'ai pas peur d'aimer.

 

  

Et vous ? (le jeu dit sept...)

 

Réfracteur, Colporteur, Métalogos, lrdf, Ezrah, Pharamond, Pant.


(((merci de vos participations************** 

 

 

Commentaires

Si taudis... mon cher Riddims ? Io ??

Écrit par : Marie Gabrielle | 09/07/2007

io… alias yoyo…
c'est pas mal du tout tu t'en est meiux sortie que moi… !

Écrit par : yoyostereo™ | 09/07/2007

mais TU n'as pas fini... !!?

Je veux dire qu'il y a l'accroche.

Écrit par : Marie-Gabrielle | 09/07/2007

J’ai pour habitude à couper court à ces chaines, trop occupé à jouer les trouble-fêtes, mais dans un effort de sociabilité inconcevable il y a encore peu, je m’en vais te dire mes 7 « révélations » (comme je tiens à ce que ça reste entre nous, je me contente de te les dire ici et non sur mon blog comme il est de coutumes) :
1 – J’ai déposé un copyright sur le texte « ce texte n’est pas libre de droit »
2 – Je milite pour une nouvelle conception du temps...pour un temps libre
3 – Je suis par nature un être de culture et cultive ma nature.
4 – Je fais signe espérant ainsi exister auprès des icones et symboles
5 – J’exclus du langage tous les langages d’exclusion
6 – J’attends de l’inattendu qu’il me surprenne...
7 – Je ne cherche pas à vivre au-delà de mon temps...ni à mourir avant.

Écrit par : metalogos | 09/07/2007

Hé oui...Grand danseur de capoeira ou Maître dans l’art de l’esquive, c’est comme tu veux...A bientôt.

Écrit par : metalogos | 09/07/2007

Méta > 7 un tout... (thank's).

Alors voilà, je vais chercher dans le dico la définition d'extra-lucide...

Merci de me confirmer que le point 8 s'en rapporte au physique en propre et pas au figuré.

A +

Écrit par : Marie Gabrielle | 09/07/2007

ok donc même si je sais pas répondre à tout ça.

1-finalement après longueur de vie et de pensée j'agis souvent comme un monstre.

2-né seul contre tous, je reste seul, si seul que je m'épanche en mots

3-savoir enfin ce qu'était cette putain de lumière dans mon coeur et tout ce qui en découlait alors

4-apprendre à danser avec moi autant que je fais danser les mots

5-réussir enfin quelque chose d'autre qu'un texte

6-trouver ce qui permettrait de remplir le manque

7-plonger enfin dans un voyage et en finir pendu pour au moins neuf nuits

Écrit par : pant | 10/07/2007

Merci, Pant.... je ne m'attendais pas à autant de dimensions d'un seul coup. Ton témoignage est plein de vie et d'énergie. Les neufs nuits me font penser à l'espace d'un éventail. Elles ouvrent... un peu, seulement - à l'infini.

Écrit par : Marie Gabrielle | 11/07/2007

Chère Marie Gabrielle,
je vous invite à prendre connaissance de ma réponse, inventée pour l'occasion.

Écrit par : Lrdf | 11/07/2007

1/7 0,142857...
2/7 0,285714...
3/7 0,428571...
4/7 0,571428...
5/7 0,714285...
6/7 0,857142...
7/7 0,999999...

ce qui n'est que neuf retourne à l'unité

Écrit par : le bateleur | 11/07/2007

Ah qu'en voilà un joli devoir de vacances...

1) depuis des années je vois bleu d'un oeil et donc la vie en violet

2) j'aime les chiffres etr déteste les maths

3) j'adore dire j'adore c'est ma façon de prier

4) j'ai aidé à l'hopital de Cayenne une maman à mettre au monde son bébé, mon mari était de garde tout seul et il y avait six mamans en salle de travail, il me hurlait de l'autre bout ce que je devais faire, j'avais 21 ans...

5) j'ai donné le sein durant tout un concert à ma Sarah agée de quinze jours en chantant le rôle de Belinda et de la première sorcière dans le Didon et Enée de Purcell lors d'un concert à la cathédrale saint André de Bordeaux, en public, on est venu me féliciter à la sortie pour ce geste si beau (quant à savoir si j'avais bien chanté...) ( j'ai allaité, en militante de cette forme d'alimentation, chacun de mes trois enfants entre dix huit et 24 mois)

6) Je suis la dégustatrice privée, exigente et fort prisée du chateau Haut Bailly, Premier grand cru classé de Pessac léognan ainsi que de nombres de vins dont la famille Sanders répand de par le monde la culture et les qualités hautement régénérantes

7) mes auteurs de chevet sont Jankélévitch, Rimbaud, Dhotel.

Écrit par : Viviane | 13/07/2007

Allez,

1. Je pense que tu devrais lire "Autoportrait" d'Edouard Levé, même si je me rends compte que l'usage du verbe "penser" en ce contexte est un peu "olé-olé".
2. J'aimerais bien parler un peu avec Sabrina Bouchoucha.
3. Un silence.
4. Je ne comprends pas bien la règle de ce jeu.
5. Je trouve que 160, ce n'est pas énorme.
6. Je déteste les proverbes et les gens qui se citent eux-mêmes.
7. J'ai pitié de ceux qui disent comment ils sont. A mon avis ce sont des morts.

Écrit par : Réfracteur | 13/07/2007

A tous... ça m'fait du bien... de passer après vous quatre dans un ballet. Merci !

lrdf > il faut que j'ajoute à ma liste... que je suis proprement frustrée de n'arriver pas à te prénommer sans ta nouvelle "version" (cf). Non, franchement, je suis toujours dans la retenue... t'aurais pas une idée ? un conseil - peut-être ?

Le bateleur > eh bien, ça me fait penser aux ab-dominos...

Viviane... sujets sensibles que ceux qui font de la naissance et du premier lien le plus naturel. Je n'ai pas milité, mais vécu la continuité de la naissance assez "naturelle" (moi, c'est sur la respiration qu'on m'a complimentée, mais je n'avais pris aucun "cours" (à l'étranger), seulement compris que les "montagnes" plus ou moins - subaquatiques finalement ? - s'ouvriraient, et puis lu Leboyer (j'ai oublié son prénom), portant alors en moi l'image du navire, de la vague et de l'autorité... d'un capitaine à la barre et non - en fond de calle ?
Allaiter est merveilleux.

Réfracteur... un joli devoir de vacances... que vous fournissez. Que dis-je ! une broderie comme on les aime... ou la réparation du filet. Hum...

C'est parce qu'elle est ouverte à 360 que vous ne voyez pas de règle... Réfracteur. Pardon de m'éloigner de la vitre de votre réfraction (je veux dire par là la transparence de mon incompréhension du phénomène... car il faudra oui m'expliquer) pour vous voir jouer le joueur de flûte... avec cette dextérité qui fait la lueur...



Merci de votre passage - une VRAIE SURPRISE et j'entends dire l'étoile filante accompagnée de son volant.

Écrit par : Marie Gabrielle | 14/07/2007

Encore une question ?
Je vous laisse choisir, le nom fait effet, depuis que j'ai endossé celui de La révolte, je n'ai plus lu que des auteuses (des autrices?)...

Écrit par : Larévolte | 14/07/2007

Le mot qui correspond me dé... munit, mais non, je ne veux pas vous appeler ainsi, la révolte et mon esprit s'envole insecte et ma bouche se ferme à l'insecte.
Eric. Un crime de lèse ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 14/07/2007

... ne vous embarrassez pas... à la rentrée (si vous ne m'avez pas oublié), transformé, je m'appelerai autrement, revêtu d'un côté clair et d'un côté sombre... je vous salue, ;-)

Écrit par : Larévolte | 14/07/2007

Larévolte > Rendez-vous pris...

Écrit par : Marie Gabrielle | 15/07/2007

Bonjour Marie-Gabrielle et merci pour l'invitation !

J'arrive un peu tard, à vouloir prendre trop de chemins de traverse, on s'égare parfois...

1/ Je prête souvent le flanc, mais d'une inclinaison telle que qui le pique est méprisable

2/ C'est de la contrainte que naissent les plus belles fleurs

3/ Mettre de la musique dans ses mots... Ou se taire

4/ Fidèle à moi même, suis-je fidèle à Celle que j'aime à travers elles ?

5/ Je suis las de marcher et je ne sais le feindre

5/ J'apprendrais à vous écrire, apprenez à me lire

6/ Jusqu'à quand colporter ???

7/ Gardons quelques secrets pour 2008...

Écrit par : Colporteur | 20/07/2007

7, ah Satan quel appel !!!

1 - Dans le vagissement du nouveau-né, je suis né
2 - Dans le cri de la déchirure, je suis né
3 - Dans la souffrance de l'Amour, je suis né
4 - Dans les épreuves, j'ai mûri
5 - Dans les plaisirs, j'ai joui
6 - Dans le quotidien, j'ai dormi
7 - Dans la poèsie, je me suis éveillé

Pour le 8 et sa suite, je verrai plus tard ... qui sait

Bien à vous

Écrit par : Christian | 24/07/2007

Je tenterai de répondre. Quelle besogne !... C'est bien parce que c'est vous ! ;)

Écrit par : Ezrah | 30/07/2007

J'ai répondu chez moi.

Écrit par : Ezrah Wyden | 02/08/2007

Colporteur > je vous ai lu penseur. Brillant trop sensible à certains points que je tais, noctambule. J'aimerais tant savoir vous répondre ! Telle aurait donc été ici ma tentation... décalquée, à votre contact (au sens premier de l'imprégnation). Comment vous représentez-vous ? Si vous étiez un animal ? seriez-vous aussi une plante ? un personnage secrètement célèbre ?

Bien à vous,

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/08/2007

Du 8 à l'infini, Christian ?

Merci de votre sincérité, vos accents qui lui correspondent, étrangers.

Et puis, le suspens éternisé... c'était vous, ce sera vous.

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/08/2007

Ezrah > vous m'aviez tantôt retiré l'épine...

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/08/2007

Wyden > vous m'avez fait l'effet d'une voûte, d'un dôme ; ne me demandez alors pas pourquoi...

Merci encore pour cet objet de contemplation, celui du mystère par lequel vous m'échappez toujours constamment...

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/08/2007