Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vous ? | Page d'accueil | Avent »

28/11/2007

Appât...

 
 
f3171b839eb2bd98ffa65bafe3356021.jpg
 
 
 

- J'ai refermé le livre - en pages d'à côtés - libre de votre amour, à l'étole du vide - gageant de son appât qu'il écoeurait l'envie de fondre, en d'épais manteaux - ce qui s'enguirlande... En allait-il d'une beauté profonde ?

 

 

Commentaires

celui qui se sait profond s'efforce d'être clair ; celui qui voudrait sembler profond à la foule s'efforce d'être obscur. Car la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut pas voir le fond : elle est si craintive, elle a si peur de se noyer !

Le gai savoir

Écrit par : nietzsche | 02/12/2007

nietzsche > ...it may be.

Je trouve ces mots durs à entendre, la vis ou le tampon de l'axe étant bien l'affaire des esprits.

Écrit par : Marie-Gabrielle | 12/01/2008