Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La prison du moi | Page d'accueil | L'amie du facteur »

05/03/2008

Six heures du matin

   
 
    Manger en saluant la foule avait été une opération très difficile !
 
    Il brandissait son petit pain - d'où dépassaient la tomate, un oeuf enduit de mayonnaise, avec un coin du jambon.
 
    Il était déjà six heures du matin, le ciel froid. Il allait s'asseoir à la terrasse d'un café. Fatigué - mais content !