Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hivers trépassés | Page d'accueil | Arbre à Fruits »

14/03/2008

Néanmoins...

 

- Chez moi, il y a un radeau...

- Un radeau ? Mais où diable habites-tu !

- Chez moi... où il y a un radeau.

- Il ne faut pas dire que chez toi, il y a un radeau... ce n'est pas juste, ça !

- Pourquoi ?

- Parce que tu habites sur ce radeau, n'est-ce pas ?

- Non ! Chez moi, il y a un radeau.

- Allons, décris-le, ce radeau...

- Il est carré, avec des troncs d'arbres attachés par une corde solide et néanmoins...

- Néanmoins...

- Il n'est pas à moi.

- Tu veux dire que tu n'y vis pas ? Qui s'y trouve alors ?

- Personne.

- Ecoute, je ne te comprends pas...

- C'est pourtant simple...

- J'essaie, tu sais ?

- Je sais.

- Alors, dis-moi où tu habites, à la fin ?

- Chez moi, où il y a un radeau !

- Oui... ça je l'ai compris, mais...

- Qui habite ce radeau ? Je te dis qu'il n'y a personne à bord !

- Et toi, où habites-tu ?

- Je ne sais pas.

- Tu as bien un endroit où dormir, tu ne te souviens pas ?

- Chez moi, il y avait un radeau...

- Il est parti ? En voilà une bonne nouvelle !

- ...