Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Confort | Page d'accueil | A l'heure de Xybê... »

05/03/2007

Conception de l'habitat narcissique


L'habitat narcissique est pièce de musée insensible qu'alluime au parfum du train suffisant le siège en floraison de rien courbure ombrée secrète embouche et conception du bien.

 

 

La femme espérait la  mystique sexuelle désirée et non la mystification d'un sexe subi.

 

 

Le mensonge pénètre acidulé ténor et retenue passée ses lames blanches endeuillées un cerveau demeuré le départ encerclé de sa flamme ! Un profil politisé poétisé par d'autres armes ? J'aurais connu le bagne et vous liriez féconde l'animalité seconde assise une île hostile face à l'océan de bile à l'Ouest...  un phare à l'Est prenant le champ nourri du Sud un fagot du grand galop regagné par l'Est... au miroir emmuré dans l'eau la dune au phare trop haut du sceau des deux horizontaux.

Commentaires

La femme espérait la mystique sexuelle désirée et non la mystification d'un sexe subi.

Hélas, j'ai bien peur que les hommes ne parviennent pas à comprendre cela...Que faire que dire ? ...

Écrit par : Joruri | 06/03/2007

Je ne sais pas, Joruri, et merci d'un passage encourageant, en ce jour de manque - et de courage... justement !

En fait, j'évite de mettre toujours les hommes d'un côté, les femmes de l'autre... cela pour X raisons et d'autant que j'attends affectivement de l'échange, aussi intellectuel soit-il.

Écrit par : Marie Gabrielle | 06/03/2007