Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Femme d'un autre | Page d'accueil | Scattered.M-G ! »

13/01/2007

Dix trois dents


Bébé cadum a dix trois dents...

Dix trois dents est un chiffrement tort !

Chiffre mentor a dit trois dents - l'arrondi fait l'épreuve - à l'étroit dans quoi ?

Dis trois dents...

ahnn !
Trop Adam, mm !


mm...
Trot Adam ! ahnn...

 

Qui, a le rythme dans la peau ? le froid, ou bien le chaud ?

 

 

 La troupe,

 

ou le toupeau ?

 

 

Perdue, morte, endormie, la peur au fond de la matière… tu n’es jamais peureux. Où lisais-tu que j’allais mieux ? Devais-tu - quoi, aux aïeux ? Je suis élue. Le tracé des doigts retenu, je viens blanche combattre des nues. Pas d’échelle… Tu parades à ventre creux le regard gesticule un peu du verrou obscur des cieux qui débusque mes intimes factions ! Je veux perdue au fond de l’océan, quitter celui que je livre à mon étoile des mers caillées redoutant qui m’a déjà créée. Je vois en toi l’aîné : ce fils de fou. Ta parole domptée parle une énergie mûre fleurie de fruits masculins qu'une blessure aura fait ressurgir des flots... Je ne souhaite pas mourir ayant grandi, car j’ai besoin de pères au lit du lieu qu’on m’interdit. Un petit nerf gelé redoutant à jamais sa fronde désossée, enchantée, désirée, violée, malmenée, réclamée, féconde, et bannie mamifère violé - savait, l'autorité de son être héritier.

Commentaires

Dis : euh !

Écrit par : l'autre | 13/01/2007

Parole débordante que le lecteur est invité à mordre à pleines dents (sourire)

Mentor est un personnage du Télémaque de Fénelon

il ne parvient en rien à assagir
le poème (sourire)²

Écrit par : Le bateleur | 14/01/2007

Moi à la base, je suis un mauvais garçon.
J'arrive dans la littérature en gitan. larmes blanches...
"I'm about to loose my world and mind"...
Ma Grêce à moi, c'est le rock...
Mon ecole fut le combat à main nues
ma Blanche-neige fut Arthaud.
"La peur au fond de la matière je la toise."

La théorie des cordes est faite pour Saddam Hussein...

Écrit par : koan | 14/01/2007

Arthaud ? L'éditeur ???

Ou Artaud le génie ?

Comme quoi, à une lettre près :-)))

Écrit par : l'autre | 14/01/2007

...gémis sans bouillir.

Pas de place ici pour un géni-teur.

Écrit par : Mastic | 14/01/2007

Génie ? Mouais, des fois, mais un peu de charabia quand même aussi non ?

Écrit par : koan | 14/01/2007

l'autre > j'ai deal autre... et souvent l'impression à vous lire... que vous aidez mes neurones à (se) décoller, et je crois bien que vous feriez volontiers de l'homme de l'Atlantide un de ces êtres humains...

Le Bateleur > les mathématiques ici ! quel d'honneur ! Tu sais combien tes sourires pour moi s'en réfèrent toujours à la surface... et que cela me plait parfois d'avoir encore pied.
Un grand merci d'être passé à ce moment là.

Koan > truffé (mais non ! pas de "fautes" !) ?

Mastic > tout va très bien...

Écrit par : Marie Gabrielle | 15/01/2007