Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Endormir | Page d'accueil | Corps et âme »

11/12/2006

Aurevoir

JOYEUX NOël  !medium_Japon_2003_021.jpgBONNE ANNéE 2007 !!
 
 
 
Je serai de retour pour la Galette...

Commentaires

à bientôt

Écrit par : Pessoa | 12/12/2006

Les meilleurs voeux du monde à vous, Madame !

Écrit par : a | 14/12/2006

La galette de Noël ? C'est original... Mais à quelle date fête t'on les rois ? Joyeuses fêVES alors...

Écrit par : koan | 21/12/2006

Le "é" de noël et de année sont plus petits. Pourquoi ?

Écrit par : koan | 22/12/2006

La patte des fauves qui s'ignorent est leur signature dans la glaise...

Écrit par : le mendiant | 25/12/2006

Mes voeux à vous d'année neuve.
Bien à vous,

Écrit par : meno male | 01/01/2007

Le mot de jeu, c'est du hors piste, glissade sur fonte de neige et chutes à crocs !

A la revoyure !

Écrit par : malemeneau | 01/01/2007

Bonne année en poésie c'est à dire en vie

Écrit par : Pessoa | 01/01/2007

Bon, la galette ne saurait plus trop tarder maintenant... Prunch ! (Eh eh, le premier servi a rarement la fève et/mais le plus souvent la plus grosse part).
Bonne Année, Marie-Gabrielle !

Écrit par : varna | 03/01/2007

la pendule est transparente
et nos âmes ombres
ressac d'existences frileuses
ébranlées d'absurde
allez faut faire comme on doit
bonne année Marie Gabrielle

Écrit par : daniel | 04/01/2007

Alors cette galette, ça vient ? La frangine panne ?

Écrit par : koan | 05/01/2007

Pessoa > ça me touche beaucoup...

Je vous souhaite également à bientot, et vous redis la bonne année, sans cesse abandonnée, qui se recrée, n'est-ce pas ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

a > ne vous connaissant pas du tout, je suis d'autant plus émue par votre ponctualité, que si pouvaient exister des franges (ou plages temporelles), certaines dates aussi compteraient, cela bien avant même qu'on pense à les oublier...

Je vous dis donc un vrai merci de vous être manifesté,

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Koan > drôle... ce sourcil de clown dans votre décallage du choix de la police en taille, vraiMENT drôle !!

Cher Koan, c'est au premier dimanche de Janvier dès qui ne serait pas premier de l'An...

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

le mendiant > quel joli pseudo, surtout pour un fauve ! J'espère ne pas vous attrister, car je sais bien ce qu'un fauve à moitié humain peut donner : du bon.

Je ne sais pas par quelle bout prendre votre phrase à causes deq rebonds, et parce qu'elle pique... mais je l'aime.

Merci d'être passé, merci de votre empreinte dans la gouache, celle où d'autres lionceaux placeront leur main (je leur souhaite !).

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Meno male > Bon an neuf !! Meno male, mais que c'est-il donc passé pour que vous exprimiez pareil soulagement ? Il ne saurait être constant, non è vero ?

Très sincèrement,

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Malemeneau > la chute est à croquer... mais le jeu de mots ?

Mot de jeux ? Oh non ! S'il-vous plait... pas de prison en x à ce je-là qui est en bas ! S'il-vous plaît, un autre jeu de maux... per piacere.

Je vous demande pardon d'avoir dilapidé ainsi l'objet de votre fonte...

A très bientôt, j'espère.

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Pessoa > vous dîtes si bien ici que je suis sans regrets de n'avoir point groupé la réponse que je vous adresse, amicale en superlatifs.
Votre dire contient mon émotion, que je préfère encore un peu laisser là-bas, chez vous, à vos mots, merci...

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Varna > N'êtes-vous pas déjà roi ?

Bien à vous, un grand apétit dans une faim de loup ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Daniel > merci pour ce cadeau qui m'a fait trembler la transparence s'y révélant d'avantage elle-même à lire ton poème de bas en haut.
Vas-y, essaie... tu vas voir !

La vie ne s'envoit pas en l'air, seulement les mots avec lesquels elle-même peut jongler.

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007

Koan > comme vous y allez avec la frangipane ! Ma galette est meilleure que celle du boulanger, et je n'en reviens pas...

Merci de ce qui fut pour moi un réel coup de pouce,

Écrit par : Marie Gabrielle | 07/01/2007