Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La seconde résurrection | Page d'accueil | Femme Sandwich »

26/04/2007

Parution et... ma sortie ?

medium_100_1261.jpg
 
 
 
 
 
Toutes et tous, je vous salue... et informe d'une nouvelle.
 
Ce blog ferme ses portes aux notes jusqu'en Septembre. 

Je nous invite à des échanges par mail ou commentaires... et d'abord pour d'heureuses surprises. 

Je ferai une toute dernière note pour vous annoncer... la naissance d'ici à quelques semaines sous le titre de "A mi-parcours" d'un livre regroupant les textes que vous connaissiez à travers la catégorie "Pair et Impair", complétés par des haïkus qui nous sont familiers...
 

Je suis très heureuse que ces textes soient appelés à vivre "dehors" - emplis de nombreux souvenirs, et bien sûr aussi de pages tournées...

Pour l'instant, la catégorie "Pair et Impair" a donc été réduite à une seule mais réelle introduction et puis, elle change de nom...

Je n'oublie rien et garde tout de nos échanges, sachant aussi très sincèrement avoir besoin de vous à ce carrefour de la vie... que fait la quarantaine.

Pour vous encore, beaucoup de vitalité en ces longues saisons... encore et à très bientôt j'espère,

 

Marie Gabrielle 

Commentaires

Ben...
Ouimaisnon !

Écrit par : Serge | 26/04/2007

Serge... je suis sûre que vous avez plein de choses à ne pas me dire, si ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 26/04/2007

Snif...
Bonne chance, alors, Marie Gabrielle.
Bises et à bientôt.

Écrit par : profdisaster | 27/04/2007

Prof. bonjour... je n'ai pas dit que je ne contenais pas mes visites chez vous, ni que la maison restait vide... néanmoins troublée de votre passage, et heureuse. Alors, merci ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

c'est chouettos longue et heureuse vie à ce receuil…

Écrit par : yoyostereo™ | 27/04/2007

OUi... c'est pour bientôt et je vous conterai... la vie que vous me contez, à vos tours... Yoyostero...

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

Et même le tock vient souhaiter une belle réussite au bouquin !

Écrit par : tock | 27/04/2007

Oh merci de votre bouffée toujours fraiche et iodée, Tock... non, non, il ne s'agira pas bien sûr de cartes, pas d'inquiétude à ce sujet - des mots, rien que des mots... et parfois la disposition qui s'entend.

Merci beaucoup de la surprise... et à très bientôt.

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

iodée ?
comment diable savez vous ça ... :)

Mais alors ... bon vent !

Écrit par : tock | 27/04/2007

Clap clap clap...

Écrit par : joruri | 27/04/2007

...merci, Tock, j'adore ça et puis oui, j'aime surtout les mers où ça souffle... je veux dire pas tout le temps, mais j'espère que vous comprenez (le crachin tout ça...).

Joruri, que vos mains sont caverneuses ici... et que la musique commence, par vous, et pour vous... aussi ? J'aimerais vraiment que ça marche, pour ce livre. Vraiment.

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

Tock, je suis toujours passée silencieuse, mais pas sous silence (ha.. ha.. ha). Je veux dire chez vous. La prochaine fois je manifeste.

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

A mi-parcours, parcours d'amis ?

Écrit par : Dharma Shishya | 27/04/2007

Dharma Shishya > woeouh... c'est comme une allumette qui se craque, ça...

En fait, au départ le titre est un hasard, et puis j'ai saisi l'atmosphère au ponton, ou avant n'importe quel départ, ou course, ou tout ce qui ferait monter plutôt l'intérêt que l'adrénaline, d'ailleurs.

Parcours d'amis... c'est beaucoup mieux que ami-parcours. Le moment où l'on sent que l'on n'est plus seul, en effet, au lieu du choix d'aller au bout.

Merci à vous... et à votre sourire.

Écrit par : Marie Gabrielle | 27/04/2007

On sera là, au carrefour.

Écrit par : Marc | 27/04/2007

Partager - même si c'est couper la poire en deux - c'est aussi manger la poire ensemble.

Alors un bout de chemin...

Écrit par : Dharma Shishya | 27/04/2007

Marc > je ne sais pas quoi vous dire ici parce que votre image (même reprise) me touche beaucoup dans sa formulation. Vraiment merci.


Dharma Shishya > comme d'ouvir une figue fraiche en la taillant en quatre...

Oui pour un chemin.

Écrit par : Marie Gabrielle | 28/04/2007

des lecteurs mis en quarantaine ?

dommage (sourire)²

Écrit par : Le bateleur | 29/04/2007

mais non, pas du tout, c'est simplement que j'ai signé un contrat et que je le sens comme ça de tout retirer, quoi.

J'espère que tu n'es pas amoureux des valeurs absolues... et te remercie de comprendre si profond mon silence, Luc.

Écrit par : Marie Gabrielle | 29/04/2007

Boaf ... ce n'est qu'un petit blog...

Enfin, oui, n'oubliez pas votre banderolle !

Écrit par : tock | 30/04/2007

Merci, Tock... mais le mien est un peu réduit sans être modèle, ajouterai-je, aussi ? Vous me prenez ce matin heureusement un peu seulement comme toujours au saut du lit - l'effet surprise... dont je vous remercie avant de me rendre chez vous en casserole.

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/04/2007

Oui ... hum ... bon : loin de moi l'idée de vouloir vous sur-prendre (ho !!!).

Toujours est-il qu'on ne m'édite pas moi ! (encore heureux...). Votre modestie ne pourra rien contre ça. Vous voila contrainte à l'orgueil.

Et puis, mon blog rumine en silence en ce moment. En fait, je confesse préfèrer chatouiller les autres chez eux (dans leur lit apparemment) que faire le beau chez moi...

C'est plus ... intéressant.

Écrit par : tock | 30/04/2007

L'orgueil ?!!! C'est un bruit qui dissout.
Oui ouï vous avez raison... que j'oie donc !
Y también.

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/04/2007

Silence.

Écrit par : tock | 30/04/2007

Bonjour Marie Gabrielle et vous tous,

Je te lis bien souvent sur d'autres blogs et ce jour une envie de venir te voir. Comme la vie est bien étrange ! J'arrive pour lire une merveilleuse nouvelle.

Je suis vraiment ravie pour toi et je te souhaite tout le succès auquel tu as droit.

Je t'embrasse et à très bientôt

Marie Christine

Écrit par : Marie Christine | 30/04/2007

Merci Marie Christine pour ce petit train qui nous sillonne...

Je te remercie de me rappeler que tout cela mélange un naturel à de l'étrange. Côté naturel, le travail. Côté être ange... rien.

Je crois que nous méritons tous un succès... le principal pour moi s'éprouvant dans la rencontre heureuse et vraie.

Je t'embrasse aussi, même si je n'arrive pas pour l'instant à entrer dans les débats de ton blog, qui sont pour moi comme un manège attelant des chevaux de rêve...

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/04/2007

pars, cours, amie...
publier, oublier,
dehors, à l'air, à la lumière
je vous regrette déjà

Écrit par : DD | 30/04/2007

N'opérez pas ainsi, mon cher DD, mettant mes trippes à l'air... et puis sans vos virgules vous insinuez chez moi le doute... DD, serais-je donc changée en changeant d'air ? Ne m'abandonnez pas à votre rêve antique...

Quoi que, lorsque j'y pense... seriez-vous donc sorti, aussi ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/04/2007

Charmante confrontation... par delà les mots (les maux ?)... sur la voie... demain... le réseau... bientôt... le souffle court... le spasme prolongé... la caresse... l'extrême convulsion... la danse conjuguée...

Le baiser du guerrier... entre le soleil et la pierre...

Bien à Vous...

@)>-->--->---

Écrit par : Nebo | 30/04/2007

C'est conjugué que j'aime, Nebo - et puis votre baiser du guerrier au regard excessivement rapide, lézardant.

Merci...

Écrit par : Marie Gabrielle | 30/04/2007

provoquer vos mots

juste de sortie

Écrit par : DD | 01/05/2007

DD > ce ne sont plus deux mots mais deux lignes...

Écrit par : Marie Gabrielle | 01/05/2007

félicitations!! que ce livre ait tout le succès qu'il mérite et au plaisir de vous relire (souvent silencieusement ...)

Écrit par : Viviane | 02/05/2007

Viviane, je pense souvent à toi, au piano, aux Indiens... et à tout ce qui marque, et donc il me fait plaisir de recevoir ta joie... Oui, ce silence est de cristal. Et puis j'espère que ce livre saura trouver sa place, un peu comme un cours... qui ouvre vers d'autres horizons. Merci à toi, vraiment beaucoup.

Je tâche de résister à la tentation de reprendre mes notes, mais je sens bien que cela ne serait pas raisonnable au moins pour l'instant, parce que j'ai d'autres engagements et qu'il faut les respecter tous... en un ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 02/05/2007

http://mariegabrielle.hautetfort.com/archive/2007/06/29/avant.html

Un cap est conservé dans sa vitalité, assiduité, continuité... immensité... probabilité... maturité des choix ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 01/07/2007