Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Grands souvenirs | Page d'accueil | ... vous. »

15/06/2007

Extrême

 

Extrême

enchaîné

entraîne 

amoureuse

la vie

poème

court

tranché vif

aiguise

un soupir

posé 

rebelle

enlacés

regarder

ce chemin

respirer l'air

boire l'air

sentir l'amour

l'air

du musicien

de Coeur-tambour...

 

 

Commentaires

boire l'air, s'enniver d'amour !!!

Écrit par : yoyostereo™ | 15/06/2007

humer ? v'houle et dire ?
ou bien le mélange des deux : les mots, la sensation, le beau.
Dobbiamo incontrarci a Parigi, se un giorno ce la faccio a "salire"... con il mio pessimo italiano. Okay ? why not.

Écrit par : Marie Gabrielle | 15/06/2007

On en revient à la mystérieuse conjonction.

Écrit par : ariaga | 15/06/2007

Le lieu est intérieur, à l'abri de quelque chose que je ne sais pas définir, Ariaga... mais qui blesse. La place n'y est pas faite à la douleur qui souffre, empêchant. Mais alors ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 15/06/2007

... le souffle court. Haletant.

Écrit par : Ezrah Wyden | 15/06/2007

...

Écrit par : Marie Gabrielle | 17/06/2007