Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2007-10 | Page d'accueil | 2007-12 »

28/11/2007

Avent

c3fc896d462aa18670039c84bf8d3461.jpg

 


 

Appât...

 
 
f3171b839eb2bd98ffa65bafe3356021.jpg
 
 
 

- J'ai refermé le livre - en pages d'à côtés - libre de votre amour, à l'étole du vide - gageant de son appât qu'il écoeurait l'envie de fondre, en d'épais manteaux - ce qui s'enguirlande... En allait-il d'une beauté profonde ?

 

 

26/11/2007

Vous ?

 

b1a7fc80d9a26ab5a9468779a228d291.jpg
 
 
 
 
Fille de père
 
 
 
 

"Elle"... n'aurait rien à voir.

 

La petite fille n'avait rien eu à voir, dans la brutalité d'essences - un biais vertigineux, ou la cisaille de l'antre - un, seul, déprimé, abandonné - à son dieu.

"Viens..." - murmurait sa gueule ouverte, les jambes - froides, priant d'y engloutir un avenir du monde...

"On ne papote pas sur l'avenir du monde..." - répète un père qui, dans la fronde aurait grandi les armes et, crépitant le seuil encore tout engourdi, là, juste à côté d'elle - et puis, de qui la gronde - hautement souri. 

(Humm... le métier est trop dur ! Le petit bout de terre... sera-t-il donc honni ?)

L'enfant lit à son père - encore tout ébahi, qu'en son pays le petit doigt de fer ferait qu'on dise oui, à tout ce qu'il sait taire... Elle - opérait la nuit (quand d'autres pensent à braire...).

- ...une part à l'ennemie, que l'autre avait bannie ? (la fille omet la mère... qui n'aurait pas ourdi).

- Vous ? - enfant de la Terre, écoutez bien ceci : l'ombre du Monastère est à notre merci...  Vous étiez l'équivoque - et l'ancienne partie...

 

* * * 

  

Le travail s'est parfait dans la partition à écrire. Tout est affaire de dons - restés à définir...

- Aurait-elle donc... menti ! Vivez votre vie belle.

Voyez le caractère... vous n'avez pas voulu... elle n'avait plus paru. Etrangère vertu de qui s'est fait un ange, n'est-ce pas ?

- Aurait-elle su ? Je l'ai trouvée émue, devant ce fait étrange, que vous aurez vécu...

Tout est affaire de sens - triste, était leur amour d'un pitoyable effort. Ecrire à l'oracle pensant, cessant, voûtant l'ennui - vissant encore ses rêves, las - d'entonner en cage...

 - La pensée pour chacun, mais le baiser pour tous ? Une pensée pour vous... un baiser pour chacun.

 

* * * 

 

 - Les mots affluent vers moi, d'une effroyable erreur... Faut-il en faire ici le pont ?

Son doigt de fée s'en est allé courir derrière la foule ! La soif, l'aubépine, deux ennemies au bain... La folie est courante ! Je voulais dire la chance, à ceux qui ont trahi, ceux-là - emplis de doutes, mais enfermés - aussi. 

- Son silence d'envie... parricide. Fortuit...

- Lire ? - à moitié saoulée par la joie... Détruite - par l'autre investiture - que sont vos lois.
 
Colère, enfin te voilà ! Humainement visible. Tu sourds comme une image - et ton message éteint - s'était mis à revivre, et nous le sentions bien - assis parmi les pauvres vivres... 

- La bêtise seconde - où le plaisir s'atteint. Vous trouveriez vous-même, en l'état d'être sourde...

 

* * * 

 

c1259ab576ee315a3397979a6cb9069d.jpg
 

 

 

Comme une image...

 

Colère, enfin te voilà... humainement visible ! Tu sourds comme une image - et ton message éteint - s'était mis à revivre, et nous le sentions bien - assis parmi les pauvres vivres... 

- La bêtise est seconde - où le plaisir s'atteint... Vous trouveriez vous-même, en l'état d'être sourde.

 

57ab1fef75327f8fad56326668be1b3e.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire

 

5fd96650a3f809431c0557088a0416b9.jpg

- Lire ? - à moitié saoulée par la joie... Détruite - par l'autre investiture - que sont vos lois.

 

 

 

 

 

Silence d'envie

 

afd8ee15d60e68c4586c4432a8d2e8b8.jpg

 

 

 

 

 

 

Son doigt de fée s'en est allé courir derrière la foule ! La soif, l'aubépine, deux ennemies au bain... La folie est courante ! Je voulais dire la chance, à ceux qui ont trahi, ceux-là - emplis de doutes, mais enfermés - aussi. 

- Son silence d'envie... parricide. Fortuit...

 

Effroyable erreur...

 

e214a4e8ec10f5a41b659f5d8067dacd.jpg

 

 


 

 

 

 

 

- Les mots affluent vers moi, d'une effroyable erreur... Faut-il en faire ici le pont ?

 

Ecrire...

 

14fbe893d29d6c621108d4a5e0dd0220.jpg

Tout est affaire de sens - triste, était leur amour d'un pitoyable effort. Ecrire à l'oracle pensant, cessant, voûtant l'ennui - vissant encore ses rêves, las - d'entonner en cage...

 

 

 
 - La pensée pour chacun, mais le baiser pour tous ? Une pensée pour vous... un baiser pour chacun.

 

 

blancheneige

 

6323174e2b760578f28147ec76fb871c.jpg

 

 

 

24/11/2007

Etrangère vertu...

 

deafe0e033919ce429a88d4b3c1fb227.jpg

 

 

Le travail s'est parfait dans la partition à écrire. Tout est affaire de dons - restés à définir...

- Aurait-elle donc... menti ! Vivez votre vie belle.

Voyez le caractère... vous n'avez pas voulu... elle n'avait plus paru. Etrangère vertu de qui s'est fait un ange, n'est-ce pas ?

- Aurait-elle su ? Je l'ai trouvée émue, devant ce fait étrange, que vous aurez vécu...