Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cet argent mort | Page d'accueil | Caillou urbain »

08/06/2007

Frêle désir

 

Un frêle désir s'entourait d'aubépine, lorsque dans cet asile on incarcéra Dieu - ce que dans une idylle on entrevoyait peu en publiant les voeux par ce nouvel orage où tu sentiras mieux - mon amour et mon dieu dans la peine qui était encore deux...

  

Commentaires

sérieux comme le désir…

Écrit par : yoyostereo™ | 08/06/2007

Merci... je ne m'étais pas rendu compte à quel point...

Écrit par : Marie Gabrielle | 08/06/2007

C'est beau quand on a fait le chemin tout au bout de la fragilité. Bises;

Écrit par : ariaga | 09/06/2007

Ariaga > Chuuuut..

Écrit par : Marie Gabrielle | 10/06/2007