Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Panino Pianino (5) | Page d'accueil | Panino Pianino (7) »

19/08/2007

Panino Pianino (6)

 

Deviendrait-on pas femme en reniant la féminité de sa culture de zouave au temps seul de l'échange entre élans pitoyables étant hissée toujours comme hydratant mirage ?
 
 
Elle savait ! fleur jaunie par sa hauteur - le héros pourpeline au souffle de la Terre - une déflagation figurant sa vérité...
 
 
Par une écoute saine l'expérience prévaut sur cette voix si grave en ce refus des mots que l'on dit pour se taire alors pris en défaut.

 

 

Commentaires

L'oeil rivé au point fuyant d'intensité s'accomode au silence de sable des mots, cligne et se démesure, dans les mirages du soleil.

Écrit par : . | 20/08/2007

Elle savait ne pas avoir su qu'elle savait.
Elle trublion et ludion de soi-même
luttant (?) en terre meuble contre
les idées minérales
encore intègres.

On n'est jamais assez sable
lorqu'on cherche à valider
le sas du temps.

Écrit par : Mth P | 23/08/2007

une déflagRation
fugant sa vérité?

Écrit par : Viviane | 24/08/2007

Fustigant ou Fuguant sa vérité , Viviane ? Les lettres sont les architectes de nos rêveries verbales ?

Écrit par : Mth P | 24/08/2007

C'est magnifique, l'accueil que vous me réservez... merci à vous toutes.

Écrit par : Marie Gabrielle | 31/08/2007